Nos pièces

Un Conte de Noël de Dickens

IMG_2696Encore un soir de Noël qu’Ebenezer Scrooge, vieil avare aigri et asocial, a décidé de passer tout seul. Mais les esprits de Noël sont bien décidés à le faire changer avant qu’il ne soit trop tard…

Après tant ’autres – célèbres et méconnues – La compagnie rambolitaine des Bouill’Timbanques a réalisé son adaptation du conte, Un chant de Noël (A Christmas Carol), un des plus célèbres de Charles Dickens, écrit en 1843. Dès sa parution, ce livre s’est trouvé presque unanimement acclamé par la critique. Londres écrit alors qu’il y a là « matière à rire et à pleurer, à ouvrir mains et cœur à la charité même chez les moins charitables, un plat de choix à servir à la table d’un roi ».

Dans cette adaptation théâtrale, Les Bouill’Timbanques ont choisi de vous transporter dans un univers à la fois fantasque, délirant et un brin mélancolique, avec toujours en toile de fond le plaisir de faire partager des œuvres majeures au plus grand nombre. Car, si ce conte est là pour rappeler l’importance de Noël et pose de nombreuses questions tant de société que d’ordre personnel, l’accent est mis dans cette pièce, sur le féerique, opportun voire salutaire, en cette saison de l’année. Accès à la galerie photos

Vidéo Conte de Noël

Les Dessous du Chaperon Rouge

19095631_2297577190466686_2016531937680281022_o
Les Dessous du Chaperon Rouge

Qui aidera notre Petit Chaperon Rouge à surmonter sa crise de la trentaine: un vieux loup enjôleur ou … une grand mère pleine d’ardeur ?!

Une fois de plus, La Compagnie rambolitaine des Bouill’Timbanques a réalisé son adaptation dun classique parmi les classiques, le conte du Petit Chaperon Rouge, rendu célèbre par Perrault et les frères Grimm, adaptation qui vous transportera dans un univers à la fois délirant, humoristique et un brin moralisateur, avec toujours en toile de fond le plaisir de faire partager des œuvres majeures au plus grand nombre.

Dans cette nouvelle réécriture, les Bouill’Timbanques vous invitent à une relecture très contemporaine de ce conte tout en préservant le rouge flamboyant de notre Petit Chaperon face à de noirs loups… 

Accès à la galerie photos

%d blogueurs aiment cette page :